Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Juste Milieu

Le juste milieu est un Equilibre.

Il permet d’éviter les excès. Du coup, éviter les conflits, ou des conséquences diverses.

Ci-dessous les tout ou rien auquel je pense : le *** c’est le Tout, et le * c’est le Rien

Les excès peuvent être là dans tous les thèmes de la vie :

*** Ceux qui se protègent trop se sentent trop seul (solitude, dépression, voir pire…)

* ceux qui ne se protège pas (se font avoir, se retrouve victime de divers actes)

*** Les parents surprotecteurs étouffent leurs enfants (rébellion, enfant soumis, non-épanouissement)

* Les parents qui laissent libres leurs enfants et n’encadrent pas (enfant trop libre, non encadré, peut se sentir non aimé voir inexistant, peut se sentir seul…)

*** Aider les autres alors que les autres ne demandent pas d’aide, ou refusent, et continuer à forcer la main… (Vouloir recevoir de la reconnaissance à outrance)

* ne pas aider du tout autrui (en conséquence, lorsqu’ils ont besoin de quelques choses, personnes n’est là)

*** Les régimes trop strictes (corps qui fatigue, poids qui revient aussi vite qu’il part)

* manger trop (santé altéré, obésité, difficulté digestion etc…)

*** Interpréter tout, tout le temps = donc déformer tout (impossible d’échanger avec autrui, conflits verbaux, difficultés à se comprendre et comprendre les autres)

* en fait l’inverse est super bien, ça doit être un des tout ou rien, ou j’aime le rien, car ne rien interpréter c’est plutôt une qualité… hormis quand une personne handicapée ne peut pas parler et que vous êtes obligé d’interpréter pour savoir ce dont elle a besoin…idem pour les bébés… (quoiqu’on devrait suivre notre instinct)

*** Travailler avec excès (le travail qui a des conséquences dans la vie personnelle => temps familiale, personnelle atteint, supprimé, un jour « la femme » ou « le mari » s’en va… au passage souffrance familiale de l’absence ou du surmenage)

* ne pas du tout travailler alors qu’on est employé (perte d’emploi, perte de confiance des collaborateurs, démotivation des collègues etc…)

*** Se plaindre trop, tout le temps comme Calimero (fatigue autrui, n’est plus écouté, car trop c’est trop… et du coup se plaint encore plus qu’on ne l’écoute pas…)

* ne pas du tout parler de nos ennuis (se refermer sur soi même, ne pas demander de l’aide alors qu’on en a besoin, ne permet pas d’ouvrir la porte vers la guérison, dépression, solitude, frustration)

*** Être tout le temps sur la défensive (prend tout geste, parole comme une attaque = interprétation.. conflit incontournable, conseil : lâcher prise et essayer d’avoir plus confiance en soi)

* ne pas du tout être craintif (on peut se faire avoir, mais je vois quand même du positif à ne pas être craintif : on est moins stresser, je dirais qu’il faut être lucide à la place tout de même)

Les 2 points suivants se rapprochent assez mais ont une distinction :

*** Les gens trop spontanés (au point de heurter autrui, et d’avoir des conflits perpétuels, dérape tout le temps, peut dire des gros mots aussi…)

* les gens qui ne disent pas du tout ce qu’il pense (la personne en elle-même peut ressentir de la frustration, on ne sait pas à qui on a affaire, mystérieux ou observateur sont les seuls points positif que j’observe) ou prennent trop de temps à répondre (peut être interprété comme étant entrain de chercher un mensonge)

*** se sentir Libre, mais trop Libre au point de heurter autrui, d’être brutal sous prétexte qu’on est libre de dire tout ce qu’on pense et comme on veut(Souvent ces personnes disent « je m’en fou, je suis comme je suis, les gens n’ont qu’à me prendre comme je suis, je dis ce que je veux » => sauf qu’il y a des limites… conseil : avoir du tact permet de respecter autrui tout en disant ce qu’on pense… on peut tout dire mais tout dépend la façon de le dire !)

* se sentir emprisonné, non libre (on s’emprisonne soi même, à double tour, on n’ose pas du tout se libérer, on n’est pas soi même envers autrui ni envers soi même)

Vous comprendrez, en gros on peut protéger, se protéger, parler, aider, dire ce qu’on pense, se sentir libre, etc… mais au juste milieu, et non dans les excès du tout ou rien qui apporte conflit ou solitude.

Car les conséquences sont dans les 2 sens

Désolée d’avoir mis autant de mots négatifs dans un seul article, il est complexe de mettre de beaux mots pour illustrer ces propos… Obligé de vous montrer les cotés négatifs des comportement tout ou rien pour vous faire comprendre que le Juste Milieu est un Equilibre.

Je conclue donc afin que votre esprit retienne du positif : pensez toujours Juste Milieu, Equilibre dans tous les actes de votre vie, envers vous-même et envers autrui, vous serez plus harmonieux et les gens autour de vous seront plus heureux.

Belle vie à Tous ! Soyez Juste ! Soyez au Juste Milieu tout le temps !

 Le Juste Milieu - L'Equilibre
Tag(s) : #Articles

Partager cet article

Repost 0